top of page
grain-blanchatre-modele-mur.jpg
Rechercher
  • Photo du rédacteurSOLAIR

Les prix de l’électricité ne vont pas baisser

Prix de l'électricité en Europe : pas d'accalmie en vue, la douloureuse va perdurer

Alors que les cours du pétrole et du gaz ont quelque peu régressé depuis leur pic atteint mi-2022, il ne faut pourtant pas s'attendre à ce que la même tendance à la baisse bénéficie aux prix de l'électricité en Europe dans un futur proche. Que ce soit pour 2024 ou les années suivantes, tous les signaux sont au rouge quant à un probable maintien de tarifs élevés pour les consommateurs du Vieux Continent.

Premièrement, on observe une électrification soutenue des usages sur fond de transition énergétique. Le développement des véhicules électriques, des pompes à chaleur et des équipements domestiques fonctionnant à l'électricité nourrit une demande robuste, qui risque de s'accélérer davantage. Cette appetite grandissante pour l'électron va exacerber la sensibilité des prix aux fluctuations de l'offre.


Deuxièmement, même si un léger repli a été constaté, les cours du gaz naturel et du charbon restent très hauts en comparaison historique. Hors ces sources fossiles dominent encore largement la production électrique en Europe, transmettant leur coût aux prix finaux de l'électricité.


Troisièmement, le nucléaire et l'hydraulique, piliers traditionnels d'une électricité bon marché, font face à des défis croissants entre maintenance et changement climatique. Leur disponibilité future reste sujette à caution, posant risque de pénuries ou de coûts de substitution élevés.


Quatrièmement, les milliards d'aides publiques débloqués récemment en soutien aux acteurs énergétiques constituent souvent des prêts assortis d'obligations de remboursement à venir, qui pèseront alors sur les finances et les tarifs du secteur.


Enfin, l'Europe devra composer pour son approvisionnement gazier avec une demande mondiale dynamique, notamment en Asie, qui compromettra tout potentiel significatif de baisse des cours internationaux du gaz naturel liquéfié dans les années à venir.


Bref, l'addition s'annonce salée pour longtemps pour les consommateurs européens d'électricité. La Commission européenne table encore sur des prix de gros doubles en 2024 par rapport aux niveaux d'avant-crise. Et sans réforme en profondeur, ce marasme tarifaire pourrait bien perdurer par la suite.


C'est maintenant le temps de passer à votre propre production solaire ! Chez Solair nous faisons votre installation photovoltaïque complète clé en main. Demandez un devis gratuit !




1 vue0 commentaire
bottom of page